Pour la deuxième année consécutive (et pour le bonheur de tous ses aficionados… dont moi!), The Soulitude Urban Expressions prend ses quartiers à Genève au mois de novembre, pour 3 jours dédiés à l’art urbain. Résolument intimiste, le festival fait la part belle à toutes les formes d’expressions urbaines, qu’elles soient visuelles (film, art visuel) ou sonores (soul, jazz et hip-hop).

Au programme, une première soirée londonienne, sous le signe du jazz fusion avec Kamaal Williams (aka Henry Wu, la moitié de Yussef Kamaal!) dans une formule en trio. Il sera précédés par le duo hip-hop jazz Blue Lab Beats, qui après avoir remixé des tracks pour Jodie Abacus, Dua Lipa et Rag’n’Bone Man (entre autres), ont décidé de sortir récemment leur premier album.

Départ pour NYC pour la deuxième soirée consacrée au légendaire Bobitto, homme de radio, de hip-hop, auteur, réalisateur, touche-à-tout amoureux de sneakers(!). Le bonhomme revient pour nous faire vivre un moment en mode discussions, drinks et DJ set dans l’ambiance feutrée de l’Athénée 4.

Et pour finir ces 3 jours en beauté, quoi de mieux qu’une soirée en l’honneur du cultissime J Dilla (si ce nom ne vous dit rien, je vous conjure de combler cette lacune… votre âme vous dira merci). Son frère Illa J, rappeur et chanteur à la voix aussi soulful que suave, viendra nous présenter son nouvel album « Home » qui mêle à la perfection soul et hip-hop. Perso, j’ai eu un gros coup de coeur pour le single éponyme, qui évoque à la perfection cette notion simple et pourtant universelle: Home is where your heart is… humainement et musicalement

« Soulitude n’est pas un festival au sens propre. Nous avons envie que notre public se sente aussi bien qu’à un événement de famille, avec l’expression artistique en plus… ». C’est par ces mots que les fondateurs, Djamila Geymeier et Omar « OCee » Chanan, décrivent leur événement. Tous deux férus de culture afro-américaine, ils nous offrent avec Soulitude une expérience alliant programmation de qualité et cadre exclusif à taille humaine. En effet, pour favoriser la rencontre entre le public et les artistes, les soirées sont limitées à 200 personnes. Une belle manière de rendre à l’expression scénique, ses lettres de noblesse.

Rihanna listen music

En guise d’apéro (et pour vous mettre l’eau à la bouche), Djamila et Omar vous propose un corner shop ce samedi 21 octobre @ The Square. Au menu: sneakers, vinyles, urban clothes, arts, books, affiches… Des collectionneurs partageront et vendront leurs trésors dès 11h, le tout sur fond de DJ sets en mode « urban sounds ». Vous pourrez également en profiter pour acheter vos billets pour le festival à un tarif préférentiel! Alors, elle est pas belle la vie? 😉

 

Soulitude Urban Expressions
16, 17 et 18 novembre 2017
Infos et billets: soulitudeevents.com
À suivre sur Facebook, Instagram et Twitter

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *