Après une année 2016 en demi-teinte pour beaucoup d’entre nous (pourquoi Prince… POURQUOI??) , il est temps de faire table rase et de se laisser inspirer et/ou de partir à la découverte de ce qui se fait – et va se faire – de beau et de bien cette nouvelle année! Je vous propose donc aujourd’hui une sélection de coups de coeur locaux et internationaux, à suivre de (très) près en 2017. Vous êtes prêt(e)s? Alors, c’est parti! 🙂

 

1// Les 10 ans de Décal’Quai [CULTURE]
Niché au bout du quai n°1 de la gare de Montreux, Décal’Quai est une structure associative qui regroupe sous le même toit des ateliers partagés où co-travaillent des jeunes créateurs, professionnels et artisans indépendants et un espace culturel proposant régulièrement des événements. Concerts, théâtre, marchés, gastronomie, danse… ça fait maintenant 10 ans que Décal’Quai multiplie les events et les projets pluridisciplinaires. Un vivier créatif à (re)découvrir tout au long de cette année-anniversaire.

©Décal'Quai
©Décal’Quai

 

2// Afrolitt’ [LITTERATURE]
Initié en septembre 2016 par Pamela Ohene-Nyako, Afrolitt’ est un groupe de lecture basé à Lausanne. L’objectif: se retrouver toutes les 6 semaines pour échanger et discuter ensemble d’oeuvres littéraires émanant d’Afrique subsaharienne et sa diaspora. Une initiative non seulement intéressante, mais surtout nécessaire dans un monde où on consomme de plus en plus d’informations en continu sous fomat condensé et où prendre le temps de lire et d’apprécier un bon bouquin devient (presque) un luxe! Prochain rendez-vous: le 24 janvier au Cinéma Oblo.

 

3// Tribus Urbaines [COIFFURE]
Têtes bouclées, frisées ou crépues, Tribus Urbaines est peut-être le salon de coiffure que vous attendez depuis… que le monde est monde. Dédié au cheveux « texturés », TU (oui, je lui ai déjà donné un petit nom) est un salon qui devrait ouvrir ses portes mi-janvier 2017 au coeur de Lausanne. Entre soins, coupes et volonté affichée de former des coiffeurs, on se réjouit d’en savoir plus sur les prestations qui seront proposées. Tribus Urbaines… enfin la fin du désert capillaire à Lausanne??

Carine, Mahine et Sylvie, fondatrices de Tribus Urbaines.
Carine, Mahine et Sylvie, fondatrices de Tribus Urbaines. ©Tribus Urbaines

 

4// Azanya l’agenda [CULTURE]
Vous voulez tout savoir sur les événements afro-caribéens de Genève et environs? Ne cherchez pas plus loin, Azanya nous propose dorénavant une newsletter mensuelle qui regroupe tous les events du mois! Merci qui…? Merci Fanny!

 

5// Kami Awori [MUSIQUE]
Après avoir sorti leur EP Lunation en juin 2016, le duo Kami Awori (anciennement connu sous le nom de CaramelBrown) continue sa mue et parcourt les scènes européennes avec son enveloppante vibe electro-soul. 3 tracks qui prennent leur source dans l’émotion générée suite aux violences policières – et judiciaires – envers la communauté afro-américaine aux Etats-Unis et le mouvement « Black Lives Matter ». Un EP aux dimensions humaines, sociales et politiques qui nous prend aux tripes. En attendant la suite de leur voyage musical, je vous invite à écouter (si ce n’est pas déjà fait) Lunation ici.

kami-awori-lunation-ep
 

6// Afrodyssée [MODE]
Connu jusqu’à présent sous le nom de « L’Afrique C’est Chic« , le Marché International des Tendances Africaines de Genève devient « Afrodyssée » pour sa 3ème édition qui aura lieu au printemps 2017. Un nouveau nom évocateur et gage de belles surprises en préparation.

mehdi-sefrioui
©Mehdi Sefrioui

 

7// Nothing But the Wax [MEDIAS]
D’abord blog personnel de Chayet Chiénin, Nothing But The Wax a opéré le début de sa mutation en 2016 à travers une campagne de financement participatif couronnée de succès. Cette année, NBW deviendra donc un média « […] pour apporter davantage de diversité dans ce paysage médiatique français, pour mettre sur la table de nouvelles perspectives, raconter des histoires qui n’ont pas encore été racontées à travers le prisme de la mode africaine, la beauté noire et la culture afropolitaine. Un média pour donner de l’information à travers des reportages, des entretiens, portraits etc… Faire du journalisme tout simplement ». On attend donc avec impatience les premiers articles qui ne devraient pas tarder à arriver!

 

8// Luvvie Ajayi [PERSONNALITE]
Si Luvvie Ajayi et son blog Awesomely Luvvie n’existait pas, je ne serai probablement pas en train de bloguer aujourd’hui (c’est donc à elle qu’il faut se plaindre si jamais). Celle qui est mon « spirit animal » (du moins dans ma tête) nous a pondu LE bouquin de l’année 2016 en publiant I’m Judging You: The Do-Better Manual, best-seller quelques semaines après sa sortie en septembre dernier. Blogueuse depuis 13 ans, speaker, stratège digital (p*tain, est-ce que ce terme existe en français?), activiste et co-fondatrice du Red Pump Project, Luvvie est une bosseuse qui nous prouve que oui, on peut se marrer ET être socialement conscient ET se bouger le cul pour réaliser ses projets.

 

9//Unscrambling Africa [PHOTOGRAPHIE]
À l’instar de Visiter l’Afrique (plateforme numérique créée par Diane Audrey Ngako dédiée au tourisme et à la culture sur le continent africain), 2017 voit éclore d’autres projets visant à (re)présenter l’Afrique autrement. Fort du constat que les médias occidentaux présentent trop souvent une Afrique où règne famine, maladie, guerre et pauvreté, Unscrambling Africa est un projet de road trip photo à travers différentes villes du continent, visant à en montrer les multiples facettes.
Le départ est prévu pour le 10 janvier et l’équipe – composée de Mutua MathekaJoe WereLulu Kitololo et Josh Kisamwa – prévoit de parcourir 15’000 km et visiter plus de 13 villes du sud-est africain. Le voyage sera documenté et présenté au travers de posts sur les réseaux sociaux, vlogs, articles de blogs et podcasts, d’une web-série de 12 épisodes, d’un livre de photographie et d’une exposition itinérante. Un projet ambitieux et excitant, à découvrir ici!

unscrambling-africa_cover

 

10// Africanity
Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Africanity est un concept store (ephémère?) qui a ouvert ses portes en octobre dernier à Genève. Un concentré d’Afrique dans une seule boutique, voilà ce que nous propose Perrine et Caroline, fondatrices de la marque WaxUpAfrica. Amoureuses du continent et de sa richesse, les deux amies et associées nous présentent leurs coups de coeur mode, musique, livres et alimentation. L’avenir de la boutique n’étant pas encore assuré sur le long terme, je ne peux qu’espérer et prier pour que cette aventure continue sous cette forme ou une autre!

 

Maintenant que vous savez tout, à vous de me dire quel est votre top 10! 🙂

9 Comments

  1. Suzy 9 janvier 2017 at 10 h 03 min

    Effectivement le projet Unscrambling Africa est très ambitieux ! Hâte de découvrir cela !

    Reply
    1. Maliza Kinya - Site Author 15 janvier 2017 at 16 h 52 min

      Moi aussi Suzy et merci d’être passée sur le blog!

      Reply
  2. Ohene-Nyako 9 janvier 2017 at 12 h 14 min

    Un coup de boost de voir toutes ces belles initiatives! Belle manière également d’être informée de ce qu’il se passe plus généralement. Merci pour cet article!

    Reply
    1. Maliza Kinya - Site Author 15 janvier 2017 at 16 h 51 min

      Merci à toi et bravo pour Afrolitt’!!

      Reply
  3. Doris 30 mars 2017 at 1 h 15 min

    Merci beaucoup pour cet article. Contenu intéressant et très bien écrit.

    Reply
    1. Maliza Kinya - Site Author 4 avril 2017 at 13 h 34 min

      Merci Doris!

      Reply
  4. Pingback: Four Women For Miano – une lecture publique – Maliza Kinya

  5. Pingback: L’Afrique C’est Chic devient Afrodyssée (#concours) – Maliza Kinya

  6. Pingback: The Afrolitt' Webseries – Saison 2: LE projet culturel à soutenir. • Maliza Kinya

Répondre à Ohene-Nyako Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *